Yannstr - Qwice

En regardant l'actu sur mon tél, je tombe souvent sur l'affaire Kendji Girac (un chanteur dont je n'ai gère écouter sa musique) et notamment de plusieurs personnes (dont des personnalit

Yannstr - Qwice 2024

En regardant l'actu sur mon tél, je tombe souvent sur l'affaire Kendji Girac (un chanteur dont je n'ai gère écouter sa musique) et notamment de plusieurs personnes (dont des personnalité) qui se plaignent que le procureur ai donner beaucoup de détails "privée". https://www.huffingtonpost.fr/justice/article/kendji-girac-la-conference-nationale-des-procureurs-repond-aux-critiques-sur-le-traitement-de-l-affaire_233216.html <p>Notamment, d'après leurs dire, que les fait donner par le procureur "ne relever pas de l'affaire" (et si je met des guillemet, c'est tout simplement parce que je suis absolument pas d'accord avec leurs dire, pour moi, savoir l'état et la raison de l'acte dans une affaire est important pour comprendre pourquoi cela s'est produit, sinon, c'est la courses aux rumeur qui n'ont rien à voire avec les véritables raisons, mais c'est un autre débat)</p><p>Alors que s'ils avait pris la peine de prendre du recule, ils aurait peut-être compris qu'il y avait une raison tout à fait logique, notamment quand une affaire concerne une célébrité.</p><p>Comme il est écrit dans l'article que je viens de vous partager, il est tout à fait légal qu'un procureur donne énormément de détails "privé" si celui-ci estime que le fait de ne pas les divulguer pourrait créer des problèmes causés par des rumeurs ou des informations fausses.</p><p>De plus, concernant le fait que, d'après ceux qui ont critiquer le procureur de ses divulgations, "le principale intéresser ne serait pas mis au courant qu'une partie de sa vie allez être divulguer", sur le même article que je viens de partager, le "principal intéresser" a était mis au courant bien avant que le procureur en parle, ce qui veut probablement dire qu'il aurait accepter que tout cela soit divulguer.</p><p></p><p>Conclusion de cette fausse polémique sur le procureur qui n'aurait pas du tout dire : <strong>il ne faut pas vendre la peau de l'ourse avant de l'avoir tuer</strong>... ou non, mieux, <strong>il faut penser deux fois avant de poster sur les réseaux sociaux</strong></p>

Animation Animation