SLOG90 - Qwice

Un des derniers posts que j'ai vu sur @dWMJRkIbMduKcx m'a inspiré une réflexion sur la situation qui se déroule en ce moment-même en Nouvelle-Calédonie en particulier dans ma circonscrip

SLOG90 - Qwice 2024

Un des derniers posts que j'ai vu sur @dWMJRkIbMduKcx m'a inspiré une réflexion sur la situation qui se déroule en ce moment-même en Nouvelle-Calédonie en particulier dans ma circonscription de vote. Le "combat" Front de Gauche vs. Macron vs. RN qu'on peut voir affiché en France ne s'y pose pas vraiment de la même façon et je vais expliquer pourquoi ci-dessous. <h1><strong>Les législatives 2024 en Nouvelle-Calédonie</strong></h1><hr /><p style="text-align:justify;"><strong>1/ On n'y retrouve pas (totalement) les mêmes partis qu'en France Métropolitaine</strong></p><p style="text-align:justify;">Déjà, ce qu'il faut savoir... c'est que la Nouvelle-Calédonie est <strong>un territoire autonome au sein de la République Française</strong>. Ce territoire dispose de ses propres institutions et peut voter ses propres lois s'appliquant uniquement à celui-ci.</p><p style="text-align:justify;">Au vu de cela, on n'y retrouve pas vraiment les mêmes partis politiques vu qu'ils sont locaux. Grosso modo, on pourrait dire qu'il y a 2 "blocs", à savoir les <strong>loyalistes</strong> qui sont pour le <strong>maintien de la Nouvelle-Calédonie au sein de la République Française (avec un degré d'autonomie plus ou moins important selon les partis) </strong>et les <strong>indépendantistes</strong> qui souhaitent <strong>une indépendance (plus ou moins accrue selon les partis) de la Nouvelle-Calédonie vis-à-vis de la France.</strong></p><p style="text-align:justify;">Il y a aussi <strong>un autre acteur</strong>, l'Eveil Océanien qui se dit "neutre autonomiste" et qui a collaboré avec les loyalistes par le passé... désormais, il collabore avec les indépendantistes. Il joue un rôle important de pivot en particulier au Congrès (équivalent de l'Assemblée Nationale en Nouvelle-Calédonie) où il a permis, tour à tour, aux loyalistes puis aux indépendantistes d'être majoritaires et de former le Gouvernement local.</p><p style="text-align:justify;"><strong>2/ Un contexte local tendu</strong></p><p style="text-align:justify;">Même si les médias français en parlent désormais moins qu'avant, la situation actuelle en Nouvelle-Calédonie demeure très tendue. Les émeutes qui secouent la Nouvelle-Calédonie et fomentées par des gens se disant "indépendantistes" (et qui le sont peut-être) ont toujours lieu. Les ravitaillements des supérettes et supermarchés se font au compte-gouttes et il devient difficile de trouver certaines denrées comme des oeufs, de la farine ou même des croquettes pour chat, voire même de se déplacer pour se faire soigner.</p><p style="text-align:justify;">C'est dans un contexte assez tendu et avec un nombre de bureaux de votes plus resserré que d'habitude que je vais donc aller voter ce dimanche et dimanche prochain.</p><p style="text-align:justify;"><strong>3/ Quels sont les soutiens, en France, de ces partis politiques locaux et que disent-ils de la situation actuelle en Nouvelle-Calédonie ?</strong></p><p style="text-align:justify;">Là où ça devient plus intéressant, c'est quand on regarde qui, en France, soutient les divers partis politiques locaux ! Regardons cela de plus près...</p><ul><li><p style="text-align:left;">Les <strong>indépendantistes </strong>sont <strong>soutenus par le "Front de Gauche".</strong></p><p style="text-align:left;">D'ailleurs, ce soutien est quand même assez extrême puisque j'ai vu sur certains plateaux TV, des politiciens écologistes, socialistes, communistes ou de LFI dire que les émeutiers sont "d'innocents kanaks qui ne souhaitent que défendre leur terre" qui sont "massacrés par des milices blanches colonialistes d'extrême-droite"</p><p style="text-align:left;">Déjà, pour les émeutiers, on parle quand même de gens qui "au nom de leur cause", saccagent et brûlent des écoles, des maisons, des commerces, des bibliothèques, des cabinets médicaux, etc. et qui empêchent même en barrant les routes certains malades d'accéder aux soins... ils ne sont donc pas si innocents que ça au vu des actes commis. Je pense surtout qu'ils sont, malheureusement, manipulés, voire même drogués et alcoolisés pour faire ce qu'ils font. Et puis, défendre une cause... ça ne doit jamais passer par le fait de tout détruire selon moi.</p><p style="text-align:left;">Et pour les milices, il s'agit très souvent de groupes de voisins vigilants qui ont monté des barricades dans les quartiers pour empêcher que les émeutiers s'en prennent aux commerces et maisons du coin... Les voisins qui constituent ces groupes, ils ne sont pas que "blancs" : on y trouve des polynésiens, des indonésiens, des viêtnamiens, des wallisiens, des futuniens et même... des kanaks, voire des métis de plusieurs de ces ethnies !</p><p style="text-align:left;">Pour ma part, j'apprécierais beaucoup que les politiciens ayant tenu de tels propos sur notre situation en Nouvelle-Calédonie viennent sur le terrain pour comprendre ce qu'on y vit avant de se mettre à parler en fin connaisseurs du dossier alors qu'ils n'en sont clairement pas !</p></li><li><p style="text-align:left;">Les <strong>loyalistes </strong>sont <strong>soutenus par le centre, la droite ou l'extrême-droite selon les partis.</strong></p><p style="text-align:left;">Le parti de Macron est cependant de moins en moins populaire ici... surtout en raison du fait que la situation soit bloquée depuis près d'un mois et demi. Il a aussi promis des aides financières pour aider à la reconstruction, mais elles tardent à arriver ce qui met le territoire en situation périlleuse d'un point de vue économique.</p><p style="text-align:left;">La droite et l'extrême-droite sont parmi les seuls blocs à ne pas avoir dit de choses offensantes (à mes yeux, en tout cas) sur la Nouvelle-Calédonie actuellement... (ce qui ne les a pas empêché de dire n'importe quoi par le passé, mais bon !).</p></li></ul><p style="text-align:left;">Au vu de cela, en Nouvelle-Calédonie, les gens qui ne sont pas favorables à une indépendance immédiate de la Nouvelle-Calédonie tendent plus à s'orienter vers les loyalistes, surtout ceux soutenus par la droite ou l'extrême-droite au vu des récentes actions de la majorité (relative) présidentielle.</p><p style="text-align:left;"><strong>4/ Quelle est ma position personnelle sur le sujet ?</strong></p><p style="text-align:left;">De base, j'estimais avant les émeutes que la Nouvelle-Calédonie n'était pas prête pour une indépendance immédiate... mais là, avec ce qui se passe, je dirais que les émeutiers ont détruit la possibilité pour la Nouvelle-Calédonie d'avoir une certaine autonomie financière et que la Nouvelle-Calédonie ne pourra plus prétendre à l'indépendance avant un moment, pas avant d'avoir restauré son économie ce qui pourrait prendre beaucoup de temps !</p><p style="text-align:left;">Clairement, si je respecte certains indépendantistes et leurs convictions, je suis plutôt autonomiste ou loyaliste en ce qui me concerne. D'ailleurs, aux dernières législatives, au premier tour, j'avais voté en faveur d'un petit parti autonomiste nommé "Construire autrement" qui proposait un programme très intéressant de co-construction entre loyalistes et indépendantistes avec une équipe où il y avait autant d'indépendantistes que de loyalistes. Mais, il ne se représente pas cette fois-ci, préférant agir localement pour la population plutôt que de participer au jeu électoral... dommage, j'aurais bien aimé les voir.</p><p style="text-align:left;"><strong>5/ Qui se présente dans ma circonscription de vote ?</strong></p><p style="text-align:left;">Déjà, pas le candidat des "énergies positives de la Terre" (voir https://qwice.com/Point/M7J60_YfLf2dAp pour référence) qui est dans l'autre circonscription de vote comptant 12 candidats en tout, mais plutôt les 6 personnes suivantes :</p><ul><li><p style="text-align:justify;">Emmanuel Tjibaou (indépendantiste du parti "Union Calédonienne)</p></li><li><p style="text-align:justify;">Ronald Frère (indépendantiste du parti "Souveraineté Calédonienne")</p></li><li><p style="text-align:justify;">Luther Voudjo (indépendantiste du parti "Mouvement Néo-Indépendantiste Souverainiste")</p></li><li><p style="text-align:justify;">Milakulo Tukumuli (président du parti "L'Eveil Océanien" dont je parlais tantôt...)</p></li><li><p style="text-align:justify;">Gérard Poadja (membre du parti "Calédonie Ensemble" qui est loyaliste)</p></li><li><p style="text-align:justify;">Alcide Ponga (membre du parti "Les Républicains" qui est loyaliste)</p></li></ul><p style="text-align:justify;">Donc, ici, clairement, il n'y a pas de candidat estampillé "Front de Gauche" (même si les indépendantistes, s'ils sont élus, iront grossir leurs rangs) ou "Ra

Animation Animation